Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Décembre 2013 : les fondations sont coulées15 décembre 2013 : la technique du béton banché permet une bonne isolation phonique. Le premier logement voit le jour.
Décembre 2013 : les fondations sont coulées15 décembre 2013 : la technique du béton banché permet une bonne isolation phonique. Le premier logement voit le jour.

Décembre 2013 : les fondations sont coulées15 décembre 2013 : la technique du béton banché permet une bonne isolation phonique. Le premier logement voit le jour.

Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !
Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !
Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !
Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !
Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !
Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !

Janvier 2014 : le béton banché demande beaucoup de précision ; l'entreprise retenue fait preuve d'un professionalisme exemplaire.Un matériel important est disponible sur le chantier : les travaux vont bon train !

Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.
Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard !  les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.

Févier 2014 : hiver exceptionnel qui permet le coffrage et coulage des balcons. Le chantier ne prend pas de retard ! les balons sont en grande partie coulés. Les murs du niveau suivant sont en cours. La météo est toujours favorable, l'absence de neige permet au chantier une rapide avancée.

Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.
Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.
Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.
Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.
Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.
Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.

Mars 2014 : un mois de février sans neige. Un étage de plus, le bâtiment sort de terre ! l'équipe gros oeuvre a bien mérité une semaine de vacances.

Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.
Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.

Avril 2014 : les dalles du niveau 0 sont finies, le mur de soutènment sous la passerelle se termine bientôt les banches von laisser place à une maçonnerie traditionnelle1 Niveau Rez de Chaussée maçonnerie d'agglomérés face au parking qui couvrira l'arrière du bâtiment.

Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin
Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté  le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin

Mai 2014 : Le niveau 0 du bâtiment B recevra très bientôt sa dalle supérieure. le remblais de la partie accès parking a débuté le bâtiment A atteind sa hauteur maximale. La couverture est envisagée en juin

Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.
Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.
Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.
Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.
Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.
Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.

Juin 2014 : la maçonnerie du bâtiment B est finie Bientôt la couverture terminera le projet. le remblais est terminé : l'entreprise de maçonnerie va céder la place aux charpentiers.

Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs
Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs

Juillet 2014 : l'opératin charpente - couverture est en route. Le bâtiment B ne craint plus la pluie, au tour du batiment A de reçevoir sa charpente. portes et fenêtres sont posées. Les ossatures de plafonds et cloisons sont en cours ainsi que les bardages extérieurs

Aout 2014 : montage des cloisons intérieures et passage des gaines électriques.
Aout 2014 : montage des cloisons intérieures et passage des gaines électriques.
Aout 2014 : montage des cloisons intérieures et passage des gaines électriques.

Aout 2014 : montage des cloisons intérieures et passage des gaines électriques.

Septembre 2014 :  Pose des éléments électriques et des réseaux d'alimentations sanitaires.
Septembre 2014 :  Pose des éléments électriques et des réseaux d'alimentations sanitaires.
Septembre 2014 :  Pose des éléments électriques et des réseaux d'alimentations sanitaires.
Septembre 2014 :  Pose des éléments électriques et des réseaux d'alimentations sanitaires.
Septembre 2014 :  Pose des éléments électriques et des réseaux d'alimentations sanitaires.

Septembre 2014 : Pose des éléments électriques et des réseaux d'alimentations sanitaires.

Octobre 2014 : Passerelle et bardages . Habillage des façades, pose des volets.La  finition de la passerelle et des enduits extérieurs est bien avancée
Octobre 2014 : Passerelle et bardages . Habillage des façades, pose des volets.La  finition de la passerelle et des enduits extérieurs est bien avancée
Octobre 2014 : Passerelle et bardages . Habillage des façades, pose des volets.La  finition de la passerelle et des enduits extérieurs est bien avancée
Octobre 2014 : Passerelle et bardages . Habillage des façades, pose des volets.La  finition de la passerelle et des enduits extérieurs est bien avancée

Octobre 2014 : Passerelle et bardages . Habillage des façades, pose des volets.La finition de la passerelle et des enduits extérieurs est bien avancée

Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..
Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..
Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..
Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..
Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..
Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..

Novembre 2014 : les travaux intérieurs se poursuivent les balcons tout en bois donnent un véritable air de chalet à l'ensemble. A l'intérieur les premières cuisines intégrées voient le jour..

Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.
Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.

Décembre 2014 : les escaliers bois et la passerelle caractérisent le bâtiment de montagnard. les extérieurs sont en phase terminale, accés, parkings prennent forme. En intérieur, le second oeuvre s'active à embellir chaque appartement.

Partager cette page

Repost 0
catemo.over-blog.com - dans Suivi de chantier